Publireportage

Antarctique : 10 faits marquants sur le continent blanc

Le « continent blanc » est connu pour sa splendeur virginale et ses paysages glaciaires surréalistes. Cette région du monde, parmi les plus singulières, réserve cependant bien des surprises. L’Autre Chili vous révèle 10 faits marquants que vous ne saviez pas sur l’Antarctique !


1. On y trouve un volcan en activité

De prime abord, on pourrait le prendre pour une île comme une autre, mais le fait qu’elle ne soit pas entièrement recouverte de neige attire l’attention… Le mont Erebus est le volcan en activité le plus au sud de la planète. Sa dernière éruption remonte à la fin des années 1960.


2. Il n’y a pas de fuseau horaire

L’Antarctique étant largement inhabité et sous gouvernance internationale, le continent n’est pas officiellement divisé en fuseaux horaires. Les stations de recherche respectent l’heure de leur choix : celle du pays qui les finance ou celle du pays géographiquement le plus proche de leur base (le Chili par exemple).


3. C’est le plus grand désert du monde

Un désert est défini comme une région qui reçoit moins de 254 mm de précipitations à l’année. Or l’Antarctique reçoit en moyenne moins de 50 mm de précipitations par an. Certaines parties de l’Antarctique n’ont pas reçu de neige ni de pluie depuis plus de 2 millions d’années ! Continent le plus sec du monde, l’Antarctique est donc le plus grand désert de la planète. Le Sahara n’a qu’à bien se tenir !


4. L’Argentine y a envoyé une femme enceinte pour revendiquer une partie du continent après la naissance

C’était en 1977. Le petit garçon, Emilio Marcos Palma, y a vu le jour quelques mois plus tard. Il s’agit du premier humain connu à être né sur le continent. Le traité sur l’Antarctique assurait déjà la gouvernance internationale du territoire, mais l’Argentine espérait que des naissances renforceraient la légitimité de ses revendications. Le pays a fait naître 8 bébés en Antarctique entre 1978 et 1983.


5. Il n’y fait pas toujours un froid polaire

Vous pensez peut-être que les températures sont bien en dessous de ce que vous pouvez tolérer. Mais les croisières visitent l’Antarctique entre novembre et mars, pendant l’été austral, et naviguent principalement dans la partie septentrionale du continent. Dans cette zone, sur la péninsule, les températures varient entre -2 et 2°C en été. Gare à vous toutefois, si vous souhaitez vous aventurer plus au sud en plein hiver. La température la plus froide du monde y a été enregistrée en 2010 : -92 °C.


6. Il y a un village chilien en Antarctique

Ce village civil, qui est également une station de recherche, porte le joli nom de Villa Las Estrellas (« La ville des étoiles »). Il est situé sur une île à 120 km de la pointe de la péninsule. Peuplé par 150 âmes en été et 80 âmes (qu’on espère chaleureuses) en hiver, Villa Las Estrellas dispose notamment d’une école primaire, d’un gymnase, d’un bureau de poste et d’un hôpital rudimentaire.


7. On y trouve 300 lacs non gelés

On pourrait penser que l’eau douce gèlerait dans un climat aussi froid, pourtant, l’Antarctique dispose d’environ 300 lacs. Comment est-ce possible ? Ceux-ci sont souterrains et maintenus à une température au-dessus de 0 °C par la chaleur provenant du noyau terrestre.


8. C’est le seul continent où il n’y a pas de reptile

Comme ils ont le sang froid, les reptiles dépendent des sources de chaleur de leur environnement pour se réchauffer. Dans une région glaciale comme l’Antarctique, ils ne peuvent pas survivre. Les manchots peuvent donc dormir tranquille : point de serpent pour les importuner.


9. Le continent regroupe environ 90 % de la glace terrestre

Soit 75% de l’eau douce de la planète. Il y a des roches et du sol sous toute cette glace : le continent est deux fois plus grand que l’Australie. Certains icebergs sont eux-mêmes gigantesques : on en a découvert un plus vaste que la Jamaïque. Avec ses 11 000 km2, il s’agit du plus grand iceberg jamais mesuré.


10. Vous n’y verrez jamais la même chose

En Antarctique, chaque mois offre des expériences différentes. Novembre est le début de l’été, les icebergs sont particulièrement massifs et les oiseaux se courtisent et s’accouplent. En décembre, les manchots couvent. À la fin de décembre et en janvier, les œufs éclosent. En février et mars, les observations de baleines sont plus fréquentes et les poussins commencent à devenir des oisillons. L’Antarctique ne se visite pas le reste de l’année : il y fait nuit la plupart du temps et les températures sont trop basses pour être supportables.

Le « continent blanc » demeure une terre de mystères, où il reste encore beaucoup à découvrir.


Si vous avez aimé cet article et les informations que vous y avez trouvées, faites-le nous savoir en nous laissant 5 étoiles !

 

About Sévan

Amoureux de la nature, ce que j’apprécie le plus en voyage, c’est de me retrouver face à un animal que je n’avais encore jamais vu auparavant.
View all posts by Sévan →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *