Bons conseils

Visite de lieux incroyables à vélo depuis San Pedro

San Pedro de Atacama est un trésor, non seulement par la beauté de ses paysages typiques du Nord, mais aussi parce qu’il est le point de départ pour la visite de nombreux sites naturels et historiques.Certains de ces lieux sont tellement proches les uns des autres qu’avec la motivation nécessaire et une bonne forme physique, il est possible d’y arriver à vélo. Découvrez dans la suite de l’article les endroits intéressants à visiter.


RECOMMANDATIONS POUR FAIRE DU VÉLO À SAN PEDRO DE ATACAMA

  • Ne pas oublier lunettes de soleil, protection solaire et casquette ou chapeau pour se protéger du soleil.
  • L’Atacama est le désert le plus aride du monde : prenez de l’eau avec vous. Si c’est une journée ensoleillée, buvez en moyenne 1,5 litre d’eau.
  • Être en bonne condition physique. Bien que le dénivelé à parcourir ne soit pas très important, les distances sont grandes.
  • Vérifiez le vélo que vous utiliserez avant d’y aller (freins, pneumatiques, dérailleurs…). Certaines agences proposent une carte facile à lire pour vous aider à vous orienter dans la zone.
  • Prenez avec vous un cadenas afin de pouvoir laisser le vélo en sécurité durant votre visite.
  • Rappelez-vous qu’en plus d’un aller, il y a un retour. Ne gaspillez pas votre énergie trop rapidement et profitez du paysage. Gardez à l’esprit l’heure à laquelle se couche le soleil car la nuit pourrait vous surprendre (nous vous recommandons de prendre une lampe frontale ou une torche).
  • Prendre suffisamment d’argent pour payer les possibles droits d’entrées dans les différents sites.
  • Il y a beaucoup d’agences qui louent des vélos à San Pedro de Atacama et aussi certains hébergement qui offrent ce service. Les prix ne changent pas souvent.

1. LA VALLÉE DE LA LUNE À VÉLO

Un incontournable d’Atacama. Située à 13km de la ville, l’accès par la route est très facile car tout est clairement signalisé. Quand vous arriverez dans la vallée, vous abandonnerez l’asphalte pour pédaler sur une piste de graviers en bon état. Attention, cette route est composée de quelques dénivelés qui vous feront transpirer à tous les coups. Autre conseil important pour cette expédition en vélo : ne ratez pas le paysage du coucher de soleil, un spectacle dont vous vous souviendrez toujours… Le problème étant qu’une fois le soleil couché, vous devrez faire le retour de nuit. C’est pour cela qu’il faut amener des lampes avec vous par précaution.


2. LA VALLÉE DE LA MORT À VÉLO

Une des attractions les plus proches de San Pedro, à un peu plus de deux kilomètres de distance. L’avantage d’y aller en vélo est que vous ne paierez pas l’entrée (à la différence des automobilistes qui eux doivent payer). Cette vallée en pleine Cordillère de Sel a la particularité, en plus de sa richesse géologique, d’être dotée d’une grande dune sur laquelle se pratique le sandboard. Certains audacieux ou audacieuses louent la planche à San Pedro et la chargent sur leur vélo jusqu’à la vallée. Nous ne recommandons pas cette pratique, qui n’est pas sans risque : inconfort en vélo mais aussi danger en la transportant.



3. PUKARÁ DE QUITOR ET VALLÉE DE CATARPE À VÉLO

Arriver à vélo jusqu’à cette forteresse pré-Inca du XII e siècle est chose facile car elle se situe à seulement 3 kilomètre de San Pedro. En plus du fort, aujourd’hui en ruines, il est possible de visiter des habitations, un silo et d’autres constructions de cette culture autochtone qui a su se développer malgré de rudes conditions climatiques. Ce n’est pas par hasard que cette colonie soit située dans un virage où coule la rivière San Pedro (profitez-en pour vous rafraîchir!).

Si vous vous sentez capable, vous pouvez continuer l’expédition pour arriver dans la vallée de Catarpe jusqu’à la Quebrada del Diablo. Il nous semble que cette route, entourée d’un paysage désertique et rocheux, en vaut la peine. Même si le trajet ne comporte aucune difficulté technique, il faut tout de même compter en moyenne 3 heures de San Pedro pour arriver à la Quebrada del Diablo (23,3 kms).


4. ROCHER DU COYOTE / MIRADOR DE KARI À VÉLO

Bien sûr, une photo est obligatoire ici. À cette endroit, vous pourrez profiter d’une vue sensationnelle sur la Cordillère de Sel depuis un rocher qui surplombe le tout. La distance à parcourir n’est pas très grande : 15 kilomètres… mais nous vous avertissons : tout point de vue exige de la hauteur. Le dénivelé à surmonter est important, mais la vue sur la Vallée de la Lune en vaut la chandelle. Attention : il n’y a pas de signalisation pour y arriver, il faut utiliser Google Maps pour ne pas pédaler plus que nécessaire.


5. LAGUNA CEJAR À VÉLO

S’adresse seulement aux personnes qui aiment vraiment pédaler. À 26 kilomètres au Sud de San Pedro de Atacama, se trouve cette lagune, l’une des lieux touristique les plus prisés. Là-bas, il est possible de se baigner dans les environs de la Laguna Piedra et Ojos del Salar. Vous pourrez ainsi vous rafraichir (pensez à prendre un maillot de bain!). L’eau est très concentrée en sel, vous flotterez donc plus facilement. Les 26 kilomètres au retour pourront paraître longs… Attention : l’entrée coûte 15,000 pesos. Pédaler jusque là-bas et ne pas avoir suffisamment d’argent pour y entrer pourrait vous laisser un goût amer.

 

About Sevan

Amoureux de la nature, ce que j’apprécie le plus en voyage, c’est de me retrouver face à un animal que je n’avais encore jamais vu auparavant.
View all posts by Sevan →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *